Investir dans l’immobilier ou une assurance vie ?

Une meilleure préparation de sa retraite est au cœur des préoccupations de chacun. Que faut-il privilégier, un investissement dans l’immobilier ou bien dans une assurance vie ? La question reste entière, ce qui a poussé notre équipe à mener sa petite enquête afin de déterminer lequel des deux investissements offre le plus d’avantages. C’est parti !

Au niveau rentabilité, qui l’emporte ?

Selon les experts, pour cette année 2017, la rentabilité des investissements immobiliers s’est élevée à 4 à 5 % en moyenne, face à 1,5 % pour le fonds en euro. Pour ce critère de placement, l’assurance vie n’est pas en bonne position. En effet, le secteur de l’immobilier accuse une forte hausse côté demande.

Et côté fiscalité…?

Un bien immobilier est soumis à l’impôt sur le revenu foncier, avec quand même une possibilité de défiscaliser, par contre une assurance vie n’est frappée de l’impôt sur le revenu qu’après l’écoulement de 8 ans à partir de la date de souscription, si le souscripteur n’effectue aucun retrait durant ce laps de temps. Dans le cas contraire, quelques prélèvements sociaux se feront, mais rien d’extravagant.

Besoin de liquidité ?

Investir dans l’immobilier locatif n’offre que peu de liquidité, si ce n’est pas du tout, car votre épargne est “coincée” dans l’immeuble pour un temps qui peut s’étaler sur plusieurs années. Pour toucher votre argent, il faut procéder à la vente de l’immeuble. Là encore le temps sera votre ennemi, car la vente peut prendre un certain temps avant d’être finalisée et elle est soumise aux aléas du marché.

En revanche, une assurance vie est plus flexible sur ce plan, car les souscripteurs peuvent retirer des capitaux à tout moment et sans aucun délai d’attente. Le seul hic serait la fiscalité des plus-values lors du retrait, mais en général ça passe toujours.

Lequel présente le moins de risque ?

Investir dans l’immobilier présente certaines contraintes et des risques, notamment au niveau de la gestion du bien, de l’entretien qui peut coûter cher, et surtout des aléas liés à la location, en l’occurrence les risques de non-paiement ou d’absence de locataire. Par conséquent, si vous ne voulez pas vous confronter à ce genre de désagréments, pensez à une assurance-vie, car c’est seulement la compagnie d’assurances qui supportera les risques éventuels. Sur ce point, l’assurance vie présente des avantages qui pèsent.

Pourquoi pas les deux ?

En y réfléchissant bien, il y a comme une sorte de match nul entre les deux investissements, chacun a ses avantages et ses inconvénients. Mais pourquoi choisir un si on peut faire les deux en même temps ? Ces deux investissements ne sont pas incompatibles, on peut même dire qu’ils se complètent. On s’explique ! Vous pouvez investir dans l‘immobilier via une assurance vie. Cela est possible à travers trois produits : Les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier), les OPCI (organismes de placement collectif immobilier) et les SCI (sociétés civiles immobilières).

En choisissant l’une de ces options, vous allez à la fois diversifier vos investissements, mais en plus sécuriser vos capitaux.