Renégocier son assurance emprunteur – ce qu’il faut savoir

Généralement, souscrire à une assurance va de pair avec un prêt immobilier. Celle-ci est indispensable, car elle constitue la garantie de remboursement en cas d’insolvabilité de l’emprunteur (invalidité, perte d’emploi, décès …). Bien que non obligatoire, la souscription à une assurance emprunteur fera pencher la balance en votre faveur pour une demande de crédit.

Le plus souvent, l’assurance de prêt représente un certain coût pour l’emprunteur, et peut même atteindre les 30 % de la totale du crédit immobilier. Mais pas de panique, la loi offre la possibilité de renégocier l’assurance emprunteur pour choisir celle qui sera la moins coûteuse et la plus avantageuse selon la situation du souscripteur. Tout de suite les explications.

Quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous ?

Résilier son contrat d’assurance emprunteur pour en changer permet à la fois de réduire les cotisations, mais aussi de prendre en considération votre nouvelle situation si elle a changé. Le but étant de réaliser des économies sur le crédit bancaire sur la surprime d’assurance initialement appliquée.

Lors de la première souscription à une assurance de crédit, vous aviez le choix entre négocier l’assurance groupe, c’est-à-dire souscrire auprès de la banque à qui vous demandez un prêt, ou bien opter pour une autre banque ou autre compagnie d’assurances.  De même, pour la renégociation de votre assurance, vous pouvez soit choisir la même banque en dénichant de meilleures offres et faire un nouveau contrat soit trouver la perle rare auprès d’une autre banque ou compagnie d’assurances via la délégation d’assurance.

Dans tous les cas, la renégociation ne coûte absolument rien, il faut seulement que la banque émettrice de crédit valide ce nouveau contrat d’assurance.

A quel moment peut-on renégocier son assurance emprunteur ?

Un emprunteur peut procéder à une renégociation d’une assurance de prêt à la suite de la résiliation du premier contrat d’assurance. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon de 2014, tous contrats d’assurance de moins de 12 mois peuvent être résiliés à tout moment par le souscripteur. Et à partir du 1er janvier 2018, la résiliation d’une assurance-emprunteur peut se faire tous les ans à la date d’échéance du contrat pour ceux dont le contrat a dépassé les 12 mois.

Choisir la bonne assurance emprunteur

L’objectif d’une renégociation est surtout la recherche de nouvelles garanties et une meilleure couverture, mais à moindre coût pour économiser sur son prêt. Pour être sûr de choisir la bonne assurance, il faut prendre en compte le profil de l’emprunteur (état de santé, situation familiale, situation professionnelle, …) mais aussi connaître ses besoins.

Partir à la chasse aux contrats d’assurance qui soient plus profitables surtout financièrement, n’est pas chose aisée. Pour vous aider dans cette tache, vous pouvez opter pour l’expertise d’un de nos courtiers spécialisés pour vous aider à trouver de meilleures conditions. Il pourra vous apporter sur un plateau les offres les plus concurrentielles présentes sur le marché.